Elle m’a surpris dans son lit – Histoire X

baise belle-mère

Ce matin là elle était partie travailler et j’étais seul à la maison. Je bandai comme un taureau et ma seule envie du matin c’était de la baiser un jour dans son pieux de femme divorcée.

Très excité, je me lève et me dirige vers sa chambre, les volets étaient fermés, le lit encore chaud et défait. J’ouvre son armoire et commence à chercher l’une de ses culottes, string ou tout autre lingerie sexy qu’elle aurait pu porter un jour.

Je choisi une culotte blanche avec de la dentelle et de la soie. L’idéal étant une texture douce qui frotterait sur mes couilles en les réchauffant.

Je me glisse dans son lit encore bien chaud et place sa culotte entre mon sexe et mes couilles, c’est divin ! Je commence à me branler avec sa culotte en pensant à elle, et à ce qu’elle dirait si elle me voyait le faire. Cela me donne la sensation de la niquer, par un jeu de projection mentale très excitante, imaginant l’odeur de ses lèvres inférieures se mélanger avec l’odeur de ma bite.

Je gigotai tout seul dans ce grand lit, pendant cinq bonnes minutes, et n’allait pas tarder à tout cracher sur un Kleenex que j’avais pris soin de prendre auparavant.

Ma belle mere me suce

Ma belle-mère, ce matin là, en train de me sucer !

A ce moment là….la porte de sa chambre s’ouvre soudainement ! J’arrête tout et mettant la couverture sur moi aussi vite que possible. C’est ma belle mère ! Elle ne savait pas que j’étais dans son lit et reste là, devant, en me regardant l’air choquée. Elle ne savait pas quoi faire…J’étais démasqué et si mal à l’aise. Elle me regarda sans rien dire. Je me sentais vraiment trop mal d’avoir était découvert en plein acte. Elle lâcha la poignet de la porte et la ferma aussitôt derrière elle. Elle se déshabille et se glisse dans le lit. A mon plus grand étonnement et me regarda droit dans les yeux. Elle glisse sa main sous la couette pour attraper ma queue qui avait débandé et commence à la caresser lentement.

J’ai compris, qu’elle allait saisir cette occasion pour accomplir mon fantasme. En plus de ça, ma belle-mère n’avait pas niqué depuis des lustres et je pense qu’elle ne pouvait pas garder cette frustration plus longtemps en elle. Je rebandai encore plus dur car elle m’excitai de plus en plus et le fait de sentir son corps en chaleur près de moi me rendais complètement fou d’excitation. Elle retire la couverture et rapproche sa bouche vers mon gland et commença à me sucer lentement avant de monter en cadence. Ses jolies mains chaudes de mature me chauffait les couilles en jouant avec mon scrotum.

Je ne pouvais plus me tenir comme ça tellement c’était bon et je retirai ma bite de sa bouche pour la prendre en levrette et commencer mes va et viens de plus en plus rapides et profonds. Elle gémissait de plaisir et me réclamé d’une voix basse et douce de continuer à la baiser. J’enfonçai ma bite le plus profond en elle et à chaque fois je renaissais en elle.

En quelques minutes seulement, j’éjaculai au fond de son trou et la tension descendit aussitôt. Ce fut juste jouissif !  

Avant de repartir elle me dit d’une voix douce : “Personne doit savoir qu’on a couché ensemble” puis s’en alla travailler en quittant la maison.

Depuis, il ne se passe rien entre nous deux même si des fois j’aimerai bien recommencer.

Loïc, 32 ans, La Rochelle

rencontre femme coquine