Je vous mange la banane avec plaisir au telephone rose

fille ronde au telephone rose

Moi c’est Maeva, une femme ronde et belle qui adore bouffer des belles bananes au telephone rose, surtout quand le propriétaire est vraiment dans l’ambiance parce que j’avoue que je suis très joueuse et j’aime bien quand on suit mes délires, je trouve cela plus excitant et très sexy. Je raffole des bonnes queues, celles qui sont dures, longues et veineux, ça me donne toujours des frissons quand je réponds à un appel de telephone rose, de toute façon, toutes les queues sont bonnes, il faut juste bien les travailler avant d’obtenir un magnifique résultat.

Tout cela me rappelle une grosse banane que j’ai bouffé y a pas longtemps, celle de monsieur Thierry, un vieux porc de 66 ans qui voulait se soulager au telephone rose, il m’a appelé pour savoir si je mangeais des queues, mais quelle question pourrie, bien sûr que j’en mange et même que j’en avale plusieurs par jours, les queues me rendent heureuse et épanouie comme jamais ; c’est ce que j’ai dis à ce monsieur poliment puisqu’il semblait très calme et gentil aussi.
A cet instant, j’ai pensé que si un homme de cet âge là appelle c’est qu’il est sûrement seul, que sa femme est sortie et qu’il veut se faire une petite galipette en ligne, je ne me suis pas trompée, je pensais juste qu’il serait quelqu’un de galant, très respectueux mais loin de là, c’était à la limite un porc. J’ai l’habitude de me faire des personnages très variés sur ma ligne mais avant j’essaie quand même de deviner quel genre de personne je suis en train de communiquer, ce monsieur Thierry m’a laissé un souvenir qui a marqué mon esprit et surtout canapé. Il m’a dit qu’il en avait une bien grosse, je lui ai coupé la parole en lui demandant si elle était veineux, j’en suis obsédée, oh que oui il a dit ; j’ai un peu sursauté, ensuite il a mené la conversation en disant : « décris moi d’abord ta petite chatounette parce que ta banane attend qu’on l’a met au four pour être tout chaude » Hum, j’adorais l’image que ça donnait ; je me suis excitée tout de suite, ma chatte est toute lisse, je déteste les poils, j’aime bien être à l’aise quand je suis toute seule chez moi alors je la laisse toute libre sans culotte, une belle fente qui attend d’être lécher, un clitoris qui adore se faire sucer, qu’est ce que tu veux de plus ?

C’est ce que j’ai demandé à ce monsieur Thierry. Il m’a dit ensuite de l’appeler monsieur Thierry parce que cela l’excitait, sans soucis, je m’exécute rapidement, il adorait l’idée que ma chatte soit toute lisse, il dit que c’est facile de la préparer, une bonne discussion cochonne se préparait sur ma ligne.

Venez m’éclater ma minette en feu au telephone rose

J’ai encore le cul qui me démange rien qu’en pensant à ces cochonneries au telephone rose, monsieur Thierry m’a bien fait comprendre que c’est lui qui tient les reines, tant mieux parce que de toute façon, je suis plutôt une femme qui se laisse contrôler, les bonnes bites comme celle de monsieur Thierry me laisse toujours sans voix alors, je me laisse aller. Après ces petits descriptions coquines et très chaudes, on a commencer à se faire des petites flirts, il a dit qu’il a très envie de me faire des bisous et des câlins, des trucs fleurs bleus, je me suis dis que mes pensées il y a quelques minutes m’ont trompé, c’est bien un gentleman, ça n’a pas durer longtemps, il est vite revenu à ses comportements de porc.

jeune femme ronde au telephone rose

Des rondeurs agréables pour une baise intense avec Maeva au telephone rose

Tiens toi prête petite salope, je vais enfourner la banane, elle est prête pour passer quelques minutes au four, dis moi que tu as bien préparé ton four petite cochonne, voilà ce qu’il a dit, je sentais que j’allais me faire gronder si je répondais non, alors je me suis de suite titiller le clito en lui disant, bien sûr monsieur Thierry et encore je suis en train de faire monter la température tout cela en me masturbant la chatte au telephone rose. Le coquin m’a demandé ensuite de lui laisser faire le reste, il a dit qu’il est entre mes cuisses en plaçant mes jambes dessus ses grandes épaules de vieux, heureusement que je suis mince, puis, il a dit qu’il admirait ma belle petite chatte, on peut dire que ce vieux est vraiment obsédé par les minous, tout en se touchant les boules d’une main, il me écarte mes grandes lèvres et me suce comme une gourmandise !
Je sentais la chaleur qui montait en moi, j’ai poussé un petit cri en disant : « oh oui, le four est en train de se chauffer » il me dit qu’il veut que la température soit au maximum, il m’a bien excité, puis j’ai insisté pour lui gober la queue, il ne s’est pas fait prié. Je lui prends sa belle queue puis je le mange comme si c’était une bonne sucette, je me tarde sur le gland, j’adore ça puis je continue par des mouvements de va et viens pour sentir le goût du plaisir au fond de ma gorge, je me fais plaisir avec une gorge profonde et puisqu’il m’a fait jouir sur mon canapé, ça a laissé une belle trace, je me suis dis qu’il va aussi garder un bon souvenir !

Je termine par une petite branlette espagnole pour que le jus explose sur ma poitrine, des seins crémeux. On a bien baisé, et je sais qu’il va bientôt revenir, c’est ce que j’attends toujours sur mon telephone rose.