Exhibition au balcon – Histoire X

salope nue s'exhibe au balcon jambes écartées

Mes fantaisies les plus fréquentes dans la vie sont l’exhibitionnisme et le hard sexe. Cela commence en rentrant à la maison le soir après le travail. J’ai pour habitude, après avoir chauffé mon appartement, de me déshabiller en face de la fenêtre ou bien devant le miroir du salon.

Je fais en sorte que les voisins chanceux du moment et proche de leur fenêtres puissent assister au show auquel je me voue depuis que j’ai emménagée dans mon nouvel appartement. Pour moi c’est naturel d’être et d’agir de la sorte. Comment vous expliquer ? Il s’agit d’un sentiment de liberté et de bien-être. J’ai toujours fait ça devant des inconnus car j’assume cette liberté d’exhibition et c’est trop bon.

Ensuite devant ces yeux qui m’observent je commence à essayer des ensembles de lingerie afin de savoir lequel je mettrai le lendemain. Étant célibataire et bisexuel à mes heures perdues, j’aime tenter de nouvelles expériences et le plaisir de l’imprévu se prépare en faisait un maximum d’effet au partenaire du moment.

Après cette séance très excitante aussi bien pour moi que pour mes chers voisins, je pars prendre un bain moussant des plus agréables. Je sors ensuite du bain en m’exposant devant la fenêtre tout en prenant soin de donner l’impression de passer en toute discrétion. Cela donne du réalisme à la scène et fait sans doute bander mes admirateurs. Je reproduis le même rituel exhibitionniste tous les jours.

Je vous fais remarquer que l’immeuble est habité par une majorité d’hommes et la plupart sont célibataires. Certains ont déjà tenté de baiser avec moi, en me croisant dans la rue, à la supérette du coin ou en frappant à ma porte directement. En fonction du profil, je me laisse tenter, ce qui à pour effet d’éveiller les envies de ceux qui observent de l’autre côté. Beaucoup ont déjà tenté leur chance et rares sont les refus. Question libido je me porte plutôt bien, vous aurez compris.

Un soir je me sentais plus excitée que d’habitude et commençai à me masturber, quand soudain ont frappait à la porte. J’avais sur moi un tanga très sexy, j’enfilai rapidement un peignoir. En ouvrant je reconnu un de mes voisins de l’immeuble d’en face qui ne s’était jamais présenté à ma porte jadis. Il poussa la porte et la referma derrière lui. Il me prit immédiatement par la ceinture du peignoir et m’approcha de son corps pour frotter sa bite en érection sur mon bas-ventre.

Il retire le peignoir avec excitation et me lèche directement les seins qui commencent à pointer comme il faut. L’intrusion forcée du voisin m’excitai trop. Il continua à peloter l’ensemble de mon corps en s’attardant sur les fesses. Ensuite il m’amene directement dans la chambre à coucher et me poussant sur le lit et criant : “Tu me chauffes depuis trop longtemps. Tous les soirs en te voyant de la fenêtre de chez moi c’est toujours plus chaud,  maintenant il est temps que tu sois mienne !” “Je veux que tu deviennes ma pute !” “Allez ! Écarte les jambes et amène ton cul par ici !”.

Mon voisin m’enfile par la chatte comme un type qui n’a pas baisé depuis six mois, je prends vraiment mon pied en profitant de ses pénétrations répétitives et profondes.

Occasionnellement le même voisin se pointe chez moi et m’offre sa queue en guise de sucette, pour le remercier de l’offrande, je lui offre mon cul et il sait toujours comment s’y prendre.

Les soirs où il vient il me demande de refaire mon rituel habituel, de me déshabiller et lui faire voir mes jeux de lingerie très coquins. Ensuite on part prendre le bain ensemble pour se prélasser puis on boit quelques verres de rosé.

Il me prend par toujours par surprise en approchant sa bite de ma bouche pour que je le suce pour lui vider les couilles. Il me lèches les tétons juste après et on poursuit le reste de la soirée à baiser et encore baiser.

J’aime profiter au maximum de ces moments de sexe avec lui et les autres voisins.

Nathalie, 42 ans, Paris

rencontre femme coquine