Eve – Partie 1- Histoire X

drague par sms avec Eve une femme mature

Cette histoire est tirée d’un fait réellement vécu.

Présent sur Paris depuis quelques mois déjà j’élus domicile sur Nation dans un hôtel situé Boulevard de Picpus. L’entreprise payait les frais du séjour ainsi que voiture de fonction fraîchement récupérée.

C’était vendredi soir et j’avais réalisé mes ventes quotidiennes dans une bonne partie des bazars de mes arrondissements.

En cours de semaine j’avais participé à une soirée via un fameux site de rencontres amicales afin de rencontrer de nouvelles têtes et avoir une vie sociale quelque peu existante. J’avais sympathisé avec une équipe de jeunes de mon âge et on avaient prévu ce soir de se faire un Resto Polonais sur Muffetard dans le quartier latin. Nous avions échangés nos numéros de téléphone avec Aline, une fille rencontrée en semaine, et je décidai donc de la contacter n’ayant pas de nouvelles de sa part pour l’heure du rendez-vous.

Je tombai directement sur sa messagerie vocale en lui laissant le message suivant :

“Bonsoir Aline c’est Romain, on devait se rappeler ce soir pour prévoir l’heure du rendez-vous avec le groupe devant le restaurant Polonais. Contact moi dès que tu peux, à tout de suite, salut”.

Quelques minutes après mon iPhone sonna avec un numéro en 06 inconnu dans mon répertoire. Je répondais malgré tout :

“Allô ?”

“Bonsoir Monsieur, répondit une belle voix de femme de la quarantaine environ, vous vous êtes trompé de personne. Je ne suis pas Aline” dit-elle en riant. J’entendais derrière elle une autre voix féminine qui riait aussi. Je me pris au jeu en riant et en m’excusant du mal entendu, on se saluaient mutuellement et on raccrochaient chacun de notre coté. Juste après, l’Aline que je cherchais à joindre m’envoya un texto avec tous les renseignements sur notre sortie de groupe sur Muffetard. Je vis mon erreur immédiatement car le dernier numéro de son téléphone n’était pas bon. Je m’empressai aussitôt de le corriger. C’est alors que, la voix de cette femme faisait écho dans ma tête. Elle avait quelque chose de sexuel, quelque chose me disant de tenter le coup afin de provoquer une rencontre. Je place le contexte en vous disant que je suis célibataire et que je n’aie rien à perdre. De plus, mon attirance et admiration pour les femmes plus âgées que moi me motivais d’autant plus.

Je pris mon téléphone et la rappela en mode commercial déterminé à obtenir quelque chose à la fin de cet échange.

ça sonnait de l’autre coté et elle fini par décrocher :

“Allô ?”

“Re bonjour, je suis la personne de tout à l’heure à propos du restaurant”

“Oui je me souviens” répondit-elle en riant légèrement.

“Voilà, mon amie viens de me contacter et je voulais savoir si ça vous disait de venir tester ce restaurant polonais avec nous ?” D’un ton amical et confiant

“Ha ha! C’est très gentil de votre part mais je ne peux pas malheureusement !”

“C’est vrai ? Le polonais c’est pas votre truc ? en souriant

“Je suis prise ce soir, voilà tout, mais j’apprécie beaucoup le geste » en souriant

“Très bien, gardez mon numéro et si vous changez d’avis appelez-moi”

“Ha ha”! Rires de sa part, “très bien c’est noté”

Comme la première fois ont raccrochaient ensemble. Je lui envoyai un sms juste après :

<En tous cas ce fut un plaisir de vous connaître, comme quoi se tromper de numéro a parfois du bon. C’est promis, je vous dirais si le restaurant valait le coup 😉 Bonne soirée. Romain>

Elle répondit aussitôt :

<Ce fut un plaisir partagé et c’est d’accord pour le retour. Mes voisins sont polonais et m’ont déjà fait goûter leur plat. Nourriture que j’avais appréciait. Passez une bonne soirée avec vos amis. Eve>

Ce sms de retour me fit plaisir et m’encourageai à poursuivre l’objectif que je m’étais fixé. Je compris que cette affaire devrait se travailler sur la durée et qu’il n’était pas impossible d’établir une approche amicale et plus intime par texto. Durant la semaine qui suivi je lui envoyai deux messages histoire de prendre la température. Le premier, lundi matin pour lui souhaiter une bonne semaine, le second, vendredi soir pour lui souhaiter un bon week-end. J’eus une réponse chaleureuse aux deux messages, cela montrait bien qu’il y avait un certain intérêt de sa part et que ma présence commençait à être bien perçue. Au fil des jours, je me questionnai intérieurement sur le Eve, comment était-elle physiquement ? Que faisait-elle dans la vie de tous le jours ? Où pouvait-elle vivre, Paris ou ailleurs ? Pour une raison que j’ignore j’en arrivai à l’idéaliser, cette voix prenait corps dans mon esprit. L’envie de la rencontrer assaillit mes pensées de jour en jour. Je la voyais partout dans les rues de Paris et chaque femme qui passait pouvait potentiellement ressembler à Eve.

Je décidais d’approfondir le sujet, je sortais l’iPhone de la poche et lui envoyai :

<Alors quand êtes vous disponible pour prendre un verre ? ;-)>

Elle ne répondit que plus tard :

<Vous ne devriez pas être avec votre femme ? ^^>

<Je la cherche mais ne l’ai pas encore trouvée, mais qui sait, ça vous tente alors ? ;-)>

<Quoi donc ? D’être votre femme ?>

<Bien sûr que non, vous pensiez quoi Eve ? Je ne suis pas un homme facile vous savez 😉 Mais au fait vous habitez la capitale ?>

<A vous de me le dire Romain, vous m’avez contacté en premier>

<C’est pas faux. Donnez-moi un indice, plutôt mer ou montagne ?>

<Côté mer, je préfére>

<Je dirais que vous avez l’habitude de bronzer au soleil, veinarde ! Plutôt Nord/Ouest ou Sud ?>

<Plutôt Ouest>

<Je tente…je dirais la Vendée (85) !”>

<Oui !!! Gagné, votre intuition est bonne>

<Merci, je pense avoir mérité de connaître dans quelle ville de Vendée ;-)>

<La Roche-sur-Yon, vous-y êtes ?>

<Je ne suis pas très loin, en effet !>

<Vous êtes où alors ?>

<Je suis au Mans, je rends visite à des amis ce week-end, je connais un peu le coin.> Je mentais évidemment

<Il y a toujours une première fois…je vous attendrai samedi après-midi près du Kiosque à musique, Place Napoléon, vers 15h30>

Fin de la partie 1 : Lire la partie 2 de « Eve »